Accès direct au contenu Accès direct à la carte du site

Article du mois

Bordée au nord par l’île de Palawan, à l’est par les Visayas, au sud par l’île de Mindanao et l’archipel de Sulu, à l’ouest par l’île de Bornéo, la mer de Sulu (260 000 km²) est à la confluence de trois pays : les Philippines, la Malaisie et l’Indonésie. Si les pouvoirs coloniaux espagnols puis américains ont qualifié, d’une manière très péjorative, cette mer semi fermée de « mer des pirates » ou « mer des moros », les gouvernements philippins successifs, depuis l’indépendance, ont ajouté le terme de « Southern backdoor » (porte d’arrière court méridionale) pour signifier leur impuissance à contrôler les trafics en tous genres tant humains que matériels. Dans le contexte de la lutte contre le terrorisme en Asie du Sud-est, à partir de 2002, les militaires américains ont qualifié la zone maritime comprenant la mer de Sulu et la mer des Célèbes (ou mer de Sulawesi) de « triangle de transit des terroristes » (T3- Terrorist Transit Triangle).

[lire la suite]

Conférences et appels

 
GIS Asie - Réseau Asie & Pacifique
190, avenue de France
75013 Paris-France
+33 (0)1 49 54 20 79
asie.pacifique@cnrs.fr