Accès direct au contenu Accès direct à la carte du site

Article du mois

La Chine, comme son autre nom Shenzhou 神州 (Terre divine ou Pays des esprits) le suggère, a une riche tradition pour construire la sainteté. Vers le début du 1er siècle, les descendants de Confucius ont reçu des empereurs des pairies héréditaires. Le culte de Confucius a ainsi été officialisé comme une affaire d'État et il fut considéré à ce moment là comme un saint. C’est au 7e siècle que le culte des autres saints confucéens a été établi, selon lequel certains personnages historiques confucéens représentatifs ont été sélectionnés et vénérées avec Confucius dans les temples de ce dernier. Ces « saints », « sages » et « Confucéens éminents des premiers temps » constituent un véritable panthéon confucéen, dont le nombre total accumulé s’élève jusqu'à plus de 170 à la fin du 19e siècle. Leur statut et rang ont tous été définis par des édits impériaux.

 

[lire la suite]

Conférences et appels

 
GIS Asie - Réseau Asie & Pacifique
190, avenue de France
75013 Paris-France
+33 (0)1 49 54 20 79
asie.pacifique@cnrs.fr