Accès direct au contenu Accès direct à la carte du site


Le statut du mandarinat et les politiques d’anticorruption à la dynastie Lê postérieure

Conférence de PHAN Ngoc Huyen, professeur associé à la Faculté d’histoire de la Hanoi National University of Education

Date de l'événement : 5 octobre 2018
Horaires : 16h15-18h15
Contact : Sophie Bono-Lauriol Courriel
Lieu : École normale supérieure, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
Aires : Vietnam, Chine
Partager :

M. Phan Ngoc Huyen, de la Faculté d’histoire de la Hanoi National University of Education, sera l'invité du labex TransferS (ENS - Collège de France / Université PSL) durant le mois d'octobre 2018.

Il donnera une série de trois conférences portant sur
Le statut du mandarinat et les politiques d’anticorruption à la dynastie Lê postérieure

Les conférence auront lieu en vietnamien. Mme Nguyen Giang Huong, de la BnF, assurera la traduction vers le français.

 

  • Vendredi 5 octobre 2018, 16h15-18h15, ENS salle Celan
  • Le système du Chancelier dans l’histoire médiévale du Viêt-Nam : problématique et arguments
  • Pour l’organisation de l’appareil de l’État du Viêt-Nam à la période médiévale, le rang de chancelier ou de premier ministre était particulièrement important et constituait le noyau de l’appareil des mandarins à la Cour.
    Cette étude contribue à répondre à un certain nombre de questions telles que : Qui sont les chanceliers à l’époque du Đại Việt ? Quelle est la nature de cette nomination ? Quels sont les critères de sélection et de nomination du chancelier ? Quel rôle joue le chancelier dans l’évolution et la décadence de chaque dynastie ? Le chancelier et le roi ou le seigneur forment-t-ils un « couple parfait » ?
    Cette étude pourrait contribuer à la clarification des institutions politiques vietnamiennes à la période médiévale.

 

  • Vendredi 12 octobre 2018, 16h15-18h15, ENS salle des Résistants
  • Étude comparative entre la politique anticorruption de la dynastie Ming et celle de la dynastie Lê postérieure
  • Nous exposons les mesures anticorruptions, les solutions pour limiter la corruption et les niveaux de sanctions pour les actes de corruption de la dynastie Ming et de la dynastie Lê postérieure. On y trouve des similitudes et des différences entre les politiques anticorruption des deux dynasties, contribuant en général à la comparaison de la politique anticorruption dans l’histoire des deux pays, le Viêt-Nam et la Chine.

 

  • Lundi 15 octobre 2018,16h00-18h00, ENS salle F
  • Similitudes et différences : Comment le modèle d’État chinois a-t-il été modifié par la dynastie Lê antérieure du Viêt-Nam ?
  • Dans cette communication, on souhaite clarifier le processus d’étude, d’imitation et de modification du modèle d’État et de l’institution bureaucratique chinoise pendant la période de la dynastie Lê antérieure. Effectivement, on ne peut pas nier que les dynasties vietnamiennes, dont la dynastie Lê antérieure, ont appris et imité le modèle chinois du point de vue de la réforme de l’institution bureaucratique, du mode d’organisation et du règlement des pouvoirs dans l’appareil de la cour. Cependant, à part cette imitation de modèle, des modifications des modèles reflètent toujours l’identité et les particularités de l’État du Đại Việt.

 

Entrée libre dans la mesure des places disponibles.
Se munir d'une pièce d'identité pour l'accès à l'ENS.


 
GIS Asie - Réseau Asie & Pacifique
190, avenue de France
75013 Paris-France
+33 (0)1 49 54 20 79
asie.pacifique@cnrs.fr