CDD doctorat international H/F

CDD doctorat international H/F

Référence : UMR7306-THINGU-001
Lieu de travail : MARSEILLE 02
Date de publication : mardi 18 juin 2019
Nom du responsable scientifique : Thi Phuong Ngoc NGUYEN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'homme moderne dans les littératures d'Asie du Sud-Est. En Asie du Sud-Est, dans les pays colonisés comme le Vietnam ou l'Indonésie, ou non colonisés comme la Thaïlande, les littératures au sens moderne du terme se sont construites essentiellement au XXe siècle, en tant que réponse à la présence occidentale. Ces littératures, écrites en langues vernaculaires et diffusées largement grâce à l'impression et de l'édition, s'adressent à de nouveaux lectorats et s'intéressent à de nouveaux sujets beaucoup plus proches aux préoccupations quotidiennes de leurs lecteurs, tout en ambitionnant d'élaborer une langue littéraire digne d'être comparée aux langues écrites classiques. La vie des gens ordinaires, les relations familiales, les questions de la société sont de nouveaux terrains d'investigation pour des écrivains, souvent jeunes et attentifs à la vie littéraire en Europe. Au Vietnam, Indonésie ou Thaïlande par exemple, dans les années 1920, les premiers romans modernes mettent en scène le choc entre la tradition et la modernité, le plus souvent à travers un conflit entre des jeunes éduqués à l'occidentale et les familles qui ne les comprennent plus. Plus tard, des romans proposent des choix de vie et plaident souvent pour la liberté de l'individu et notamment des femmes. Au cours du XXe siècle et au XXI siècle, les littératures de cette région continuent très largement à s'intéresser à la société de leur temps. Sans doute plus qu'ailleurs, la littérature en Asie du Sud-Est, sans être un simple "reflet" de société, décrit et discute les questions de l'homme vivant en société.
Depuis un siècle et demi, les populations vivant dans cette région voient leur cadre de vie, naturel et politique, évoluer rapidement et changer en profondeur dans beaucoup de domaines. Que ce soit les relations familiales et intergénérationnelles, les mobilités subies ou voulues, ou encore les croyances nouvelles, l'homme en Asie du Sud-Est vit désormais avec des risques et des incertitudes. Le projet proposé ici vise à poser des questions anthropologiques aux matériaux littéraires : comment la littérature peut parler de l'homme et de sa vie sociale en changement en Asie du Sud-Est à l'époque contemporaine ? comment elle contribue à imaginer des pistes et des solutions aux problèmes de la vie moderne ? comment elle participe à élaborer de nouvelles relations sociales à des différents niveaux, famille, village, ou encore nation ? comment elle traite la question de mobilité et la relation par rapport à Soi et à l'Autre, rencontré nécessairement lors des déplacements de plus en plus fréquents suite au développement des échanges, économiques notamment. Il serait d'ailleurs très intéressant d'envisager, dans la mesure du possible, le projet dans une perspective comparative. Ce travail de thèse apporterait une réelle contribution dans un domaine encore très peu connu, les littératures sud-est asiatiques étant bien moins étudiées que les littératures de l'Asie orientale.
La thèse peut porter sur un ou plusieurs pays de l'Asie du Sud-Est. La maîtrise d'au moins d'une langue littéraire sud-est asiatique est indispensable.

>> consulter le profil au complet