Motion de soutien aux UMIFRE d'Asie

Motion de soutien aux UMIFRE d'Asie

"Le Conseil Scientifique du GIS Asie, lors de sa réunion du 17 juin 2019, a souhaité exprimer son inquiétude face aux éléments de réformes annoncés lors de la réunion extraordinaire du 5 juin qui s'est tenue à l'INSHS avec des représentants du MEAE, en particulier aux répercussions sur les UMIFRE situées en Asie :

*         conversion de postes d'expatriés en « contrats recrutés sur place », dans les UMIFRE à Tokyo et Bangkok (en plus de la suppression annoncée du poste de chercheur à Pékin pour septembre 2020);
*         fusion administrative de certains établissements à autonomie financière (EAF), qui impliquerait que le CSH de New Delhi soit absorbé par l'Institut Français en Inde.

Cela semble mettre en péril la possibilité de conduire une recherche indépendante de qualité en et sur l'Asie. Ces décisions, si elles devaient être mises en œuvre, entraîneraient une dégradation des conditions de fonctionnement des UMIFRE :

*         elles menacent la qualité de la recherche scientifique à court et long terme ;
*         elles remettent en cause la spécificité française du réseau des UMIFRE, qui constitue un atout stratégique important pour la France;
*         elles affaiblissent la diplomatie scientifique et culturelle de la France.

Le CS du GIS Asie a demandé :
•         le maintien des conditions de recrutement et d'affectation des chercheurs dans les UMIFRE ;
•         le maintien du statut d’établissement à autonomie financière du CSH de New Delhi."

Ce texte a été adressé aux différentes tutelles des UMIFRE, aux directeur·trice·s des équipes membres du GIS et à différents canaux de diffusion. N'hésitez pas à le faire circuler dans vos propres réseaux.

GIS Logo