Adélaïde MARTIN, nouvelle membre du bureau des jeunes chercheurs du GIS Asie

Adélaïde MARTIN, nouvelle membre du bureau des jeunes chercheurs du GIS Asie

Doctorante en science politique à l’université Paris Nanterre et membre de l’Institut des sciences sociales du politique (ISP, UMR 7220), elle a rejoint le Bureau des Jeunes chercheur·e·s du GIS Asie début 2022.

Adelaide MARTIN

Adélaïde Martin est doctorante en science politique à l’université Paris Nanterre et membre de l’Institut des sciences sociales du politique (ISP, UMR 7220).

Sous la direction d’Antonin Cohen et d’Astrid Norén-Nillson, sa thèse porte sur l’internationalisation des élites politiques et administratives cambodgiennes depuis les années 1970, au croisement des études asiatiques, de la sociologie des élites et des études migratoires. Ce travail prend plus précisément pour objet l’exil et la mobilité étudiante internationale, deux catégories de parcours transnationaux envisagées sous l’angle transversal des trajectoires post-migratoires. L’examen des itinéraires individuels met en lumière des circulations protéiformes, concernant tant les situations de départ que les pratiques et dynamiques de retours, et offre une perspective renouvelée sur les dimensions internationales de la mobilité sociale et professionnelle. À une échelle méso-sociale, le portrait collectif de ces cadres administratifs et politiques entend dévoiler les recompositions de l’espace politique cambodgien post-khmer rouge. Cette recherche s’appuie sur un matériau empirique conséquent, constitué principalement d’entretiens et de notices biographiques.

Grâce à l’obtention de financements doctoraux du Center for Khmer Studies et de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, Adélaïde a réalisé plusieurs terrains à Phnom Penh (Cambodge), respectivement en 2019 et en 2021. Elle a notamment publié dans la revue Moussons et les Cahiers Jean Moulin, et participe à l’ouvrage collectif L’Asie du Sud-Est 2023 (IRASEC, à paraître l’année prochaine). Parallèlement, Adélaïde est fellow de l’Institut Convergences Migrations, au sein duquel elle coordonne le séminaire de l’axe « Migrations privilégiées » pour 2022-2023, et enseigne au sein du département de science politique de l’université Paris Nanterre.


👉 Retrouvez tous les membres du bureau des jeunes chercheurs du GIS Asie sur leur page.

Bureau des jeunes chercheurs