Appropriation du japonais, construction identitaire et trajectoire plurilingue et pluriculturelle : Étude de profils d'étudiants japonisants et réflexions sur la didactique du japonais langue étrangère

Appropriation du japonais, construction identitaire et trajectoire plurilingue et pluriculturelle : Étude de profils d'étudiants japonisants et réflexions sur la didactique du japonais langue étrangère

Partager sur :

Soutenue en par Rei Komai

Dans cette thèse, nous avons réfléchi à l’enseignement/apprentissage du japonais du point de vue de la trajectoire d’étudiants plurilingues français. À la lumière de l’évolution récente de notre société mondialisée et dynamique, nous avons pris en compte la diversification des objectifs d’apprentissage du japonais, la mobilité et la complexité des itinéraires individuels d'apprentissage.Notre objectif était de soumettre le cadre théorique de l'éducation plurilingue à l’apprentissage du japonais et, par la suite, d’explorer de nouvelles pistes d’enseignement/apprentissage de cette langue éloignée du français. Les résultats de nos investigations ont clairement montré que la motivation et le processus de construction identitaire conduisant des étudiants à s’investir dans leur apprentissage, ainsi que les stratégies/méthodes d'apprentissage mettant en œuvre des compétences plurilingues et plurilittératiées favorisaient l'appropriation du japonais. À travers une activité collaborative de process writing, nous nous sommes particulièrement intéressée au processus de recherche du vocabulaire ainsi qu’aux interactions verbales par des activités de translanguaging. Cela nous a permis de montrer le fort potentiel de la recherche et de l’apprentissage multimodal du vocabulaire à l’aide d’outil TIC et de ressources multilingues, non seulement pour le développement de la compétence en production écrite mais également pour la formation à un apprentissage autonome et une pratique langagière réelle.