Accueil / Liste des appels et offres / Arts (cinéma) et écocritique. Formes de la catastrophe, d’Asie et d’ailleurs

Arts (cinéma) et écocritique. Formes de la catastrophe, d’Asie et d’ailleurs

Arts (cinéma) et écocritique. Formes de la catastrophe, d’Asie et d’ailleurs

Partager sur :

Appel à communications pour un colloque international à l'ENS de Lyon, les 7 et 8 décembre 2021

Institut d’Asie Orientale (CNRS-UMR 5062)
Institut Acte – Paris 1 Panthéon-Sorbonne (EA 7539)
CERCC – ENS de Lyon (EA 1633)

ENS de Lyon
15 Parvis René Descartes 69007 Lyon
Théâtre Kantor

Depuis les textes pionniers de Rachel Carson (Silent Spring, 1962) définissant son champ et les premiers usages en études littéraires du terme « écocritique » (Barry, Rueckert 1978) jusqu’aux interrogations actuelles sur la perspective écocritique en arts après l’accélération du réchauffement climatique et les catastrophes violentes en chaîne de ces vingt dernières années (Fukushima, crises de la biodiversité, fonte des glaciers et de la calotte glaciaire, méga-feux, typhons, inondations et glissements de terrain, etc.), l’esthétique a été profondément reconfigurée par les enjeux environnementaux. L’ambition de ce colloque est de proposer un espace de réflexion collectif pour ces enjeux contemporains de l’écocritique, en choisissant trois accentuations de ce champ problématique. Tout d’abord, en plaçant le cinéma au cœur d’une réflexion esthétique qui le dépasse largement, pour partir du statut de son statut d’art prototypique de l’anthropocène (Jennifer Fay 2019). Ensuite en prenant au sérieux la nécessité d’une pensée locale, et donc en partant des questionnements esthétiques qui parcourent le champ des études aréales asiatiques de notre laboratoire l’Institut d’Asie Orientale. Enfin, en plaçant au cœur de nos réflexions la question de la catastrophe et de la manière dont elle atteint nos formes de vie.

Date limite de candidature : 20 octobre 2021

👉 Plus d’informations