Accueil / Liste des publications / Aux racines de la société chinoise

Aux racines de la société chinoise

Aux racines de la société chinoise

Partager sur :

Une traduction de Yann Varc'h Thorel et Huang Hong et une préface de Catherine Capdeville-Zeng

Fei Xiaotong (1910‑2005), formé en Chine puis en Grande-Bretagne avant la Deuxième Guerre mondiale, propose ici une analyse comparatiste de la société chinoise orchestrée autour de trois plans : ville et campagne, passé et présent, Occident et Chine. Au cœur de cette entreprise, la quête des « racines » s’ouvre à une caractérisation de la société chinoise fondée sur « l’ordre par distinction des statuts ». Cette description systématisée des structures, pensées et pratiques chinoises, qui avait pour objectif initial tant de les réhabiliter que d’en montrer les limites aux yeux d’un lectorat urbain et éduqué, a permis d’assoir les bases d’une réflexion sur les voies d’entrées de la Chine dans la modernité. Ce texte a fait de Fei Xiaotong l’un des plus grands noms des sciences sociales chinoises. De nombreux passages restent d’une étonnante actualité malgré le temps écoulé depuis sa parution initiale en 1948.
Cette première traduction en français met à disposition des lecteurs francophones de tous bords un texte clair, précis, synthétique et brillant, qui présente la singularité chinoise de l’intérieur. Sa profondeur et son acuité en font une lecture essentielle pour toute personne s’intéressant à la Chine d’autrefois comme à celle d’aujourd’hui.

📖 Plus d'information

Aux racines de la société chinoise