Birmanie (Myanmar) 2010-2017 : un pays en transition ?

Birmanie (Myanmar) 2010-2017 : un pays en transition ?

dirigé par Aurore Candier

En 2011, alors que la Birmanie (Myanmar) est soumise au joug militaire depuis plus de cinq décennies, la junte se démet de ses fonctions au profit d’un gouvernement « semi-civil ». Son président, l’ex-général Thein Sein, engage une série de réformes démocratiques et les élections générales de 2015 consacrent l’alternance politique en portant au pouvoir Aung San Suu Kyi, figure emblématique de l’opposition. Mais quelles sont les vraies dimensions, significations et limites de cette évolution en apparence spectaculaire ? Adoptant un angle d’approche différent des études, majoritairement anglophones, consacrées à la transition politique et trop souvent centrées sur le seul processus de démocratisation, cet ouvrage propose une interprétation plus générale des transformations de la société birmane entre 2010 et 2017 par des anthropologues, géographes et historiens français. Spécialistes de longue date et jeunes chercheurs ont enrichi la réflexion propre à leur domaine disciplinaire d’analyses de terrain, d’approches transversales et de mises en perspective afin d’expliquer la transition et d’éclairer les analogies et les discontinuités entre temps passé et présent, entre la Birmanie d’hier et celle de demain. Proposant des clefs de lecture originales pour comprendre le processus de réforme birman, dans les villes comme dans les campagnes, au centre comme aux périphéries, du point de vue birman comme international, ils mettent aussi au jour l’imbrication de la montée du nationalisme bouddhique, des conflits intercommunautaires et de la crise humanitaire des Rohingya.

📖 Vers l'ouvrage

Birmanie (Myanmar) 2010-2017 : un pays en transition ?