Chargé de mission Asie/Océanie | MESRI

Chargé de mission Asie/Océanie | MESRI

Le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MERSI) recherche un chargé de mission Asie Océanie.

Plus d'informations sur le site Place de l'emploi public : https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/dgesip-dgri-daei-b3-charge-de-mission-asie-oceanie-h-f-reference-2020-497994

Le/la chargé(e) de mission sera intégré(e) dans une équipe collectivement responsable du suivi des coopérations internationales et multilatérales dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Les activités sont réparties par grands ensembles géographiques (Afrique/Moyen-Orient, Amériques, Asie-Océanie, Europe/Russie) et par dossiers thématiques transversaux (mobilité, transferts pédagogiques, francophonie, accueil des réfugiés, ...).

Le/la chargé(e) de mission sera appelé(e) à travailler en mode projet sur les dossiers qui lui sont attribués, en tant que responsable ou contributeur, en interface étroite avec les parties-prenantes : autres départements de la DAEI, autres services de la DGRI et/ou de la DGESIP, autres services ministériels (notamment du ministère en charge des affaires étrangères), postes diplomatiques, opérateurs, etc.

Le/la chargé(e) de mission sera en charge, en binôme avec un(e) autre chargé(e) de mission, de la zone « Asie-Océanie », et plus spécifiquement de la Chine, du Japon, de la Corée et de l’Australie, où il/elle assumera notamment :

- la mise en œuvre des orientations stratégiques et des programmes de coopération de sa zone géographique, y compris dans la dimension interrégionale;

- la veille sur l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation dans ces pays, la coopération avec la France et le déploiement des opérateurs d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation français dans la zone ;

- le suivi des actions de coopération entre la France et les pays de sa zone, notamment les structures bilatérales de recherche et d’enseignement supérieur et les forums bilatéraux de recherche et de coopération universitaire ;

- toutes les actions destinées à renforcer l’attractivité et la mobilité étudiante.

Il/elle gèrera en étroite concertation avec les services du MEAE et les ambassades les accords bilatéraux (à travers la préparation et le suivi des Comités mixtes pour la science et la technologie et les années croisées) et les accords de reconnaissance mutuelle des diplômes (ARM). Il/elle préparera les dossiers sur ces pays en vue d’entretiens bilatéraux de la Ministre chargée de l’ESRI, du cabinet ou des deux directeurs généraux DGESIP et DGRI, de rencontres ou de déplacements avec des personnalités de ces pays, accueille les délégations le cas échéant.

Des dossiers thématiques transversaux peuvent lui être confiés en fonction des besoins et/ou des nouvelles priorités politiques. Ses activités peuvent comprendre l’identification d’experts, la veille documentaire, la rédaction de notes de synthèse, l’organisation d’événements et de réunions (logistique, compte rendus...), la rédaction de notes diplomatiques, la diffusion d’’informations.