Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine

Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine

Coordonné par P.-É. Will et M. ZINK

À propos

On trouvera dans ce fort volume une sélection, sous forme révisée, 22 contributions présentées lors du colloque qui célébra du 11 au 13 juin 2014, au Collège de France et à l’Académie, le bicentenaire de la chaire de « Langues et littératures chinoises et tartares mandchoues » du Collège royal (actuel Collège de France), créée par Louis XVIII par ordonnance du 29 novembre 1814. Le premier titulaire en avait été un jeune savant largement autodidacte, Jean-Pierre ABEL-REMUSAT (1788-1832), élu membre de l‘Académie dès 1816, qui fonda ce qu’on peut bien appeler la « sinologie professionnelle », renouant avec les savoirs accumulés depuis quelque deux siècles par les missionnaires et leurs correspondants européens, tout en les renouvelant de fond en comble et en leur appliquant une nouvelle rigueur scientifique. Outre la vie et l’œuvre impressionnante d’ABEL-REMUSAT, examinées dans la première partie de l’ouvrage, celui-ci traite de plusieurs de ses successeurs au Collège de France et du développement de la sinologie française pendant les deux siècles écoulés, ainsi que des contacts entre spécialistes français et chinois au XXe siècle considérés à travers certains lieux privilégiés à Paris et à Pékin.

👉 Plus d'informations

Couverture Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine