<i>[Journée d'études]</i> L'empire d'un officier, le général de Beylier : mise en perspective

<i>[Journée d'études]</i> L'empire d'un officier, le général de Beylier : mise en perspective

A l'occasion de l'exposition Le général de Beylié (1849-1910), collectionneur et mécène, présentée du 3 juillet 2010 au 9 janvier 2011, une journée d'études et de réflexions est organisée par le musée de Grenoble, l'INALCO /Centre Roland Mousnier Paris-Sorbonne et Paris-Sorbonne, CREOPS. 

Afin de développer le champ des recherches déjà amorcées dans le catalogue de l'exposition, cette journée apportera, grâce à la participation de nombreux chercheurs, différents éclairages sur la personnalité du général de Beylié : croisement de perspectives d'histoire militaire et d'histoire de l'art, à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, sur le territoire asiatique où se déroula une part essentielle de sa carrière et dont la culture le fascina.

 

Programme


L'empire d'un officier. Le général Léon de Beylié : mise en perspective

9h00 Ouverture du colloque

Guy Tosatto, directeur du musée de Grenoble,

Danielle Bal (musée de Grenoble) ;

Caroline Herbelin (Paris-Sorbonne)

et Jean-François Klein (INALCO).

9h15 Henri de Pazzis : Le général Léon de Beylié parmi les siens Un officier colonial en République

Président de séance, Lieutenant-colonel Rémy Porte (CDEF)

9h30/9h50 Julie d'Andurain (CDEF) : Léon de Beylié : un officier colonial de son époque ?

9h50 /10h10 Frédéric Garan (CRESOI) : Explorer, espionner, conquérir. Léon de Beylié à Madagascar

10h10/10h30 Lieutenant Benoît Bodart (CHEDOM) : Léon de Beylié et les troupes de marines, une expertise

avisée ?

Discussion : 15 mn

Pause café : 15 mn,


10h45 / 11h00 Un orientaliste de terrain ?

Président de séance, professeur Jacques Frémeaux (Paris-Sorbonne)

11h00/11h20 Aline Demay (Université de Montréal-Paris I) : Le rôle des militaires dans l'ouverture des sites

touristiques indochinois

11h20/11h40 Yves Panis (Paris-Sorbonne) : La presse indochinoise et Léon de Beylié

11h40/12h00 Jean-François Klein (INALCO) : Autopsie d'une disparition : la catastrophe du La Grandière

Discussion : 15 mn

Déjeuner : 12h40/14h00


Archéologue, esthète, mécène
Présidente de séance, Laurick Zerbini (LARHA, Lyon-2)
14h00/14 h20 Sveltana Gorshenina (Réseau Asie – CNRS) : La mission d'exploration de l'Asie centrale.

- Entre archéologie et renseignement militaire.
14 h20 /14h40 Loreline Simonis, (Université de Picardie Jules Verne, CRA) : Du site archéologique aux musées : le parcours des objets des arts de l'Islam de la Kalâa des Beni Hammad, exhumés des fouilles archéologiques du Général Léon de Beylié, en 1908.
14h40/15h00 Eun Shin Lim(Conservatrice, Musée COEX, Séoul) : La collection de céramiques d'Extrême-Orient du Général de Beylié au musée de Grenoble.
Discussion : 15 mn

Pause café : 15 h15 /15 h30 Le mécène Présidente de séance, Danielle Bal, conservatrice au musée de Grenoble 15h30/15h50 Caroline Herbelin (Paris-Sorbonne – CREOPS) : Collectionneurs coloniaux. Perspectives historiographiques.
15 h50 /16 h10 Lieutenant-colonel Christophe Bertrand (Conservateur, musée de l'Armée) : Les officiers et les donations muséales.
16h10/16h30 Colette Zytnicki (Toulouse II - Le Mirail - Framespa) : Les collections Beylié à Grenoble et les collections coloniales du musée Georges Labit de Toulouse. Perspectives croisées.
Discussion : 15 mn

16h45/18h00 Clôture de la journée d'études par la visite de l'exposition “Le général de Beylié (1849-1910) . Collectionneur et mécène”

Présidents de séance
Jacques Frémeaux : professeur d'Histoire contemporaine, Paris-Sorbonne, Centre Roland Mousnier
Lieutenant-colonel Rémy Porte : chef du Bureau Recherche du Centre de doctrine d'emploi des forces (CDEF).
Laurick Zerbini : maîtresse de conférences en Histoire de l'Art africain, Lyon-2, LARHA
Danielle Bal : conservateur au musée de Grenoble, commissaire de l'exposition Le général de Beylié (1849-1910) . Collectionneur et mécène.

Intervenants
Julie d'Andurain : bureau Recherche et directrice des études CDEF (Centre de doctrine d'emploi des forces) Lieutenant-colonel Christophe Bertrand : conservateur, département des Deux Guerres mondiales, musée de l'Armée Lieutenant Benoît Bodart : chef du Centre d'Histoire et d'études des troupes d'Outre-Mer, Fréjus
Aline Demay : doctorante en Histoire contemporaine et Géographie du tourisme, Paris-1/Université de Montréal Frédéric Garan : maître de conférences d'Histoire contemporaine, IUFM de La Réunion, CRESOI (Centre de recherches sur les sociétés de l'Océan indien)
Sveltana Gorshenina : réseau Asie – CNRS
Caroline Herbelin : docteur en Histoire de l'Art de l'Extrême-Orient, Paris-Sorbonne, CREOPS (Centre de recherche sur l'Extrême-Orient Paris-Sorbonne)
Jean-François Klein : maître de conférences d'Histoire contemporaine, INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales ), Centre R. Mousnier
Eun Shin Lim : conservatrice, musée COEX, Séoul Yves Panis : doctorant en Histoire contemporaine, Paris-Sorbonne Loreline Simonis : doctorante en Histoire de l'Art, Université de Picardie, CRA (Centre de recherche en art)
Colette Zytnicki : professeur d'Histoire contemporaine, Université de Toulouse II-FRAMESPA (France méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen Age à l'époque contemporaine