L’âge d’or du Tibet: XVIIe et XVIIIe siècles

L’âge d’or du Tibet: XVIIe et XVIIIe siècles

Le Pays des neiges, dont le Ve dalaï-lama fut le premier à exercer les pouvoirs spirituel et temporel, a nourri les rêves les plus fantaisistes des Occidentaux. Ses hautes montagnes ont dissimulé une civilisation d’une richesse inouïe, longtemps demeurée méconnue. Le Tibet des XVIIe et XVIIIe siècles a engendré une activité intellectuelle et artistique foisonnante et transformé les institutions politiques, lui conférant un caractère unique qu’il a conservé jusqu’à l’invasion chinoise de 1950. C’est ce Tibet qu’évoque ce guide, un Tibet parfois déroutant, souvent attachant et toujours exceptionnel.

A propos de l'auteure

Katia Buffetrille, anthropologue et tibétologue, se rend chaque année au Tibet depuis plus de trente ans, où elle étudié en particulier les pèlerinages des Tibétains autour des montagnes sacrées. Au cours de ses années de recherche à l’École pratique des Hautes études, elle a écrit et édité de nombreux livres et articles, parmi lesquels Pèlerins, lamas et visionnaires (Wien), Le Tibet est-il chinois ? (avec Anne-Marie Blondeau, Albin Michel) et Revisiting Rituals in a changing Tibetan world (Brill).

L’âge d’or du Tibet: XVIIe et XVIIIe siècles