Le Japon face aux catastrophes naturelles

Le Japon face aux catastrophes naturelles

Le Japon est exposé à plusieurs risques naturels, qui se transforment parfois en catastrophes. Considéré comme très avancé en matière de prévention et de gestion des désastres, il développe depuis longtemps des mesures pour réduire sa vulnérabilité.

Divers événements récents ont néanmoins surpris et mis en évidence une série de difficultés. Parmi eux, les séismes de Kôbe en 1995 et de Kumamoto en 2016, le tsunami de l’Est du Japon en 2011, les mouvements de terrain à Hiroshima en 2014, l’éruption volcanique du mont Ontake la même année, ou encore les pluies diluviennes du nord de Kyûshû en 2017.

Le Japon face aux catastrophes naturelles, qui s’appuie sur nombre d’entretiens, d’enquêtes de terrain et de sources écrites majoritairement japonaises, propose une analyse complète des risques naturels au Japon, en allant à l’encontre de certaines idées reçues, et expose les clés pour comprendre les défis auxquels doit faire face le pays.

L'auteur

Historien et géographe, Jean-François Heimburger est journaliste et chercheur indépendant spécialiste du Japon, notamment de la prévention et de la gestion des catastrophes, ainsi que des évolutions au sein de la société.