Le travail de la DAFA en Afghanistan

Le travail de la DAFA en Afghanistan

Mardi 19 février 2019 à 18H00: Le travail de la DAFA en Afghanistan par Philippe Marquis, Directeur de la Délégation archéologique française en Afghanistan (DAFA).

Depuis presqu’un siècle la DAFA poursuit sa mission de recherche, d’étude et de valorisation du patrimoine archéologique afghan. Son activité a été directement dépendante de l’évolution politique du pays et des possibilités d’accès aux sites archéologiques qui en étaient la conséquence.

Depuis 2003 la DAFA est de nouveau présente de façon quasi-permanente. Dans le Nord de l’Afghanistan des travaux de terrain ont été menés de 2004 à 2009 apportant une masse considérable de nouvelles données sur cette zone qui nourrissent encore des travaux de recherches. Ailleurs la DAFA a apporté on soutien à l’Institut National d’archéologie pour la réalisation d’opération souvent liées à des programmes d’aménagement comme à Mès Ainak. La DAFA a par ailleurs poursuivi le travail entrepris dès les années 50 sur la carte archéologique de l’Afghanistan a la demande expresse du Président de la République Islamique d’Afghanistan. Certes la manière de travailler de la DAFA est très différente de celle qui a été mise en œuvre dans le passé mais fondamentalement sa mission reste la même : apporter des données permettant de reconstruire le passé de l’Afghanistan.

 

Chehel Burj ©P.Marquis
Chehel Burj ©P.Marquis
DAFA.PH.FA.CS.©P.Marquis