Les créateurs de jardins japonais

Les créateurs de jardins japonais

Prochaine séance du séminaire Japarchi à l'EHESS,
vendredi 25 mars, de 17h à 19h :



La séance du séminaire JAPARCHI à l'EHESS, 105 Bd Raspail, salle 8, le Vendredi 25/3, 17-19h, sera consacrée à un intervenant principal : Emmanuel MARES, retour de Kyoto,
avec d'abord un exposé sur  "Les créateurs de jardins japonais"
 "Quelques grandes figures ont marqué l'évolution des jardins japonais à travers l'histoire. On citera sans hésiter Muso Soseki (1275-1351), Kobori Enshu (1579-1647) et Ueji (1860-1933). Aujourd'hui, il faudrait peut-être rajouter à cette sacro-sainte liste un dernier nom, celui de Shigemori Mirei (1896-1975).

Qui sont-ils ? Peu ou pas connus en dehors du Japon, leurs noms sont pourtant devenus un argument non négligeable pour attirer les touristes à l'intérieur de l'archipel. Mais au-delà de cette renommée, que sait-on vraiment de ces hommes et de leur travail ?

En se basant sur la série de livres “Les grands créateurs de jardins de Kyoto”, nous tenterons de présenter brièvement le parcours de chacun et de comprendre quel rapport ils entretenaient avec le jardin.

Nous les avons tous réuni sous le label “créateurs de jardin” mais est-ce vraiment le terme approprié ? Muso Soseki était un moine bouddhiste Zen. Kobori Enshu était un daimyô, Ueji était un artisan jardinier, Shigemori Mirei était un artiste. Chacun à leur manière a influencé le jardin japonais, mais ils ont tous vécu à des époques différentes, ils viennent tous d'un milieu social différent, et de part leur fonction, ils ont tous eu un rapport très différent avec le jardin. Se pose alors une question : qu'est-ce qu'un “créateur de jardin” ?

suivra l'examen de deux propositions de notices pour le "vocabulaire" (30' chacune questions comprises):
l'une, de Emmanuel MARES, sur "Engawa";
l'autre de Patrcia Marmignon sur le "développement urbain Toshi hatten"


La séance du 29 Avril sera consacrée à Benoît JACQUET (EFEO). Intitulé, Résumé et Notices à venir.