L’identité à la mode mongole : réinvention du vêtement « traditionnel » et anthropologie du paraître en Mongolie contemporaine

L’identité à la mode mongole : réinvention du vêtement « traditionnel » et anthropologie du paraître en Mongolie contemporaine

Le prochain Séminaire des Etudes mongoles et sibériennes se tiendra le mercredi 22 janvier 2020 au 54, boulevard Raspail, salle 17 (sous-sol) de 14 à 16h

Nous aurons le plaisir d’écouter Mercredi 22 janvier 2020 : Isaline Saunier (EPHE) :

« L’identité à la mode mongole : réinvention du vêtement « traditionnel » et anthropologie du paraître en Mongolie contemporaine », salle 17

Résumé : 

La Mongolie actuelle est un pays jeune, dynamique, qui s’est ouvert en 1990 après la chute des idéaux socialistes. Après sept décennies de bouleversements historiques et culturels, ce pays de trois millions et demi d’habitants enclavé entre la Russie et la Chine revendique de nouveaux marqueurs identitaires forts. Les Mongols, qui n’apparaissent qu’au XIIe siècle de notre ère, cherchent à se positionner sur la scène internationale et ancrent dans l’histoire de la Mongolie, les Hünnü (Xiongnu), premier empire des steppes, comme leurs ascendants et ancêtres grâce aux nombreuses découvertes archéologiques. Parmi les artefacts attribués aux Hünnü (Xiongnu) mis au jour, le vêtement, le deel, semble être l’un des marqueurs le plus visible et le plus constant de cette identité ancienne. Ainsi, le vêtement devient un objet-enjeu fondamental dans la fabrication d’une identité nationale mongole. Aujourd’hui le deel, comme les pratiques alimentaires, le pastoralisme nomade ou encore Chinggis Khan, va entrer dans la définition de l’identité mongole. Ainsi, comment cette dernière se fabrique-t-elle en Mongolie contemporaine au travers des manières de paraître, que ce soit la réinvention du vêtement dit « traditionnel » ou la mise en valeur de la beauté et de l’apparence ? A partir des données ethnographiques recueillies entre 2015 et 2019, je souhaite mettre en avant plusieurs aspects identitaires qu’ils soient politique, esthétique ou sociale. L’histoire du vêtement et sa définition actuelle par les institutions culturelles et scientifiques mais aussi la beauté et la mode en Mongolie seront les fils directeurs de cette présentation à travers plusieurs actualisations essentiellement féminines (pratique du maquillage, pratique de la couture, défilés de mode, photographies de mode, etc.).