L’Image de la femme dans les récits des voyageurs français en Perse au XIXᵉ siècle (1786-1925)

L’Image de la femme dans les récits des voyageurs français en Perse au XIXᵉ siècle (1786-1925)

Partager sur :

Soutenue en par Seyedeh Fatemeh Hosseini Mighan

Cette thèse vise à étudier les représentations du monde des femmes en Perse sous les Qâjârs telles qu’elles peuvent être appréhendées à travers les récits de vingt voyageurs d’expression française. Notre projet est de nous interroger sur le processus complexe qui est à l’œuvre dans la construction de ces représentations des femmes persanes. Les voyageurs du XIXᵉ siècle sont imprégnés des écrits de leurs prédécesseurs qui ont largement contribué à créer un imaginaire propre à la Perse. De plus, leur point de vue est avant tout occidental, marqué par l’origine socio-culturelle, l’éducation, la religion de chacun. Les mythes féminins enracinés dans l’imaginaire collectif français jouent également un rôle dans la vision de la femme persane, de même que les œuvres littéraires et picturales persanes renvoient une image qui pèse aussi sur ces représentations. Nous nous attacherons, en premier lieu, à chercher les images et les stéréotypes qui contribuent à construire les topoï occidentaux dans les représentations de la Perse. Nous étudierons ensuite les représentations des femmes persanes à travers les descriptions des voyageurs mais aussi à travers les éléments iconographiques qu’ils nous ont légués. Nous procédons ainsi à une étude thématique qui commence par l’apparence extérieure de ces femmes pour aller jusqu’à l’étude de leurs mœurs et coutumes et donc pénétrer dans le secret des harems. L’analyse des observations des voyageurs traduit, de façon réflexive, leur propre perception de la place de la femme dans la société française. Aussi, pour comprendre l’origine de ces représentations, nous chercherons à caractériser l’imaginaire collectif français du XIXᵉ siècle sur la femme en général, et plus particulièrement sur l’Orientale. Pour ce faire, nous nous appuierons sur le concept de «bassin sémantique» de Gilbert Durand ainsi que sur l’analyse de figures majeures d’«Orientale» présentes dans la littérature française. Enfin, considérant que la rencontre entre le voyageur et la Persane est l’expression de la confrontation de deux cultures, un ultime éclairage sur la figure féminine dans la culture persane permettra de finaliser notre étude.