Livre blanc

Livre blanc

Les livres blancs des GIS en études aréales ont fait l'objet d'une synthèse, suite à leur présentation lors d'une journée organisée par l'Alliance Athéna et le CNRS le 24 octobre 2016 à la BULAC. Ce document s'adresse aux communautés scientifiques, aux acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, et à l'ensemble des décideurs publics. Ils ouvrent une réflexion collective sur un ensemble de préconisations partagées par les GIS études aréales.

Le Livre Blanc des recherches sur l'Asie et le Pacifique en France a été réalisé en 2013 par Jean-François Sabouret, alors directeur du Réseau Asie. Il a été construit autour de textes et de témoignages recueillis auprès de 60 chercheurs travaillant sur l'Asie et le Pacifique. Il fournit un bilan qualitatif des études dans plusieurs disciplines et régions d’Asie (Inde, Chine, Mongolie, Japon, Chine, Corée, Asie Centrale, Pacifique) et formule des recommandations en matière de formation à la recherche, de recrutement des jeunes chercheurs, d’administration de la recherche, de mise en réseau des laboratoires de recherche et de transfert des connaissances. Les principales conclusions de cet ouvrage restent pleinement d'actualité.

Le GIS Asie a diffusé un Livre blanc des recherches sur l'Asie, données quantitatives et tendances actuelles (lien sur HAL) réalisé en 2016 par Jean-François Huchet, alors directeur-adjoint du GIS Asie, et par l'équipe de l'unité support du GIS. Les données quantitatives qu'il rassemble permettent d'avoir une vision détaillée et évolutive des forces en matière de recherche sur l'Asie en France. Ce rapport complète le livre blanc élaboré en 2013.

Parallèlement aux données fournies par les unités de recherche, trois grandes sources d'informations ont été mobilisées et analysées pour obtenir une vision la plus complète possible :

1 - Les données sur les docteurs et les enseignants-chercheurs sur l’Asie et le Pacifique issues du catalogue du Système Universitaire de Documentation (Sudoc) et du Web.

Près d'un million de thèses/notices ont été extraites, d’où quelque 200 000 sont ressorties, après traitement, comme relevant des sciences humaines et sociales (SHS). Sur ce total, quelque 6 400 thèses/notices ont été identifiées comme portant sur l’Asie et du Pacifique et traitées. Ce travail constitue un outil accessible librement sur le site internet du GIS-Réseau Asie permettant aux futurs doctorants et aux directeurs de thèses de rechercher toutes les thèses soutenues en France sur l'Asie depuis 1970 (www.gis-reseau-asie.org/these-recherche).

2 – Des informations sur près de 1200 docteurs ayant soutenu leur thèse sur l'Asie depuis 1970.

Cette source représente près de 20 % du total des docteurs recensés ayant soutenu une thèse sur l'Asie. Cet échantillon est la somme de données collectées pour les années 1970, 1975, 1980, 1985, 1990, 1995, 2000, 2005, 2010, permettant ainsi une analyse de l'évolution de la communauté des chercheurs travaillant sur l'Asie depuis près de 40 ans.

3 – L’annuaire recense les chercheurs travaillant sur l'Asie et le Pacifique depuis près de dix ans (2007).

Composé de fiches individuelles qui sont mises à jour par les chercheurs eux-mêmes, il peut présenter parfois un caractère incomplet. Afin de réduire les erreurs d’analyse, seuls les membres de l’annuaire travaillant sur l’Asie, dont le profil était renseigné complètement, et qui indiquaient un statut professionnel de titulaire dans la recherche et l'enseignement supérieur français ont été conservés dans l’échantillon.