Mobilités et mobilisations chinoises en France

Mobilités et mobilisations chinoises en France

Sous la direction de Ya-Han Chuang et Anne-Christine Trémon.

Quels effets l’émergence de la Chine sur la scène mondiale a-t-elle produits sur les flux migratoires vers la France, première destination des migrants chinois ? Quelles sont les conséquences de la diversification des mobilités (touristiques, estudiantines) ?

Cet ouvrage pluridisciplinaire réunissant douze contributions d’anthropologues, de géographes et de sociologues fait un bilan des recherches menées au cours des dix dernières années et montre l’évolution de ces questions. Il fait dialoguer les études de la globalisation, des mobilités et les études urbaines.

Chaque chapitre, fondé sur une étude de cas, examine les dimensions sociospatiales de ces changements — notamment la cartographie changeante des quartiers dits « chinois », la formulation d’appartenances urbaines et les conflits que peut engendrer la présence chinoise. Ils interrogent l’image sociale projetée par les migrants chinois ainsi que les stéréotypes qui leur sont rattachés, les modalités et les enjeux de leurs mobilisations — malgré leurs situations souvent extrêmement fragiles, ainsi que les manières dont leurs pratiques et leurs représentations sont bousculées par la success-story chinoise.

Vers l'ouvrage en ligne

Couverture web de l'ouvrage