Recherche en sciences humaines sur l'Asie du Sud-Est | Moussons n°35

Recherche en sciences humaines sur l'Asie du Sud-Est | Moussons n°35

Huit contributions abordant des thématiques très variées composent ce numéro « varia » de Moussons. Deux articles sur l’articulation entre les sphères politique et religieuse au Viêt Nam ouvrent ce recueil. Le premier traite des revendications portées par les tenants d’un certain nationalisme culturel pour ériger le culte de la Déesse-mère en « religion » ; le second explore l’imbrication des cultes aux ancêtres et aux héros nationaux à travers l’ethnographie d’un village de la province de Nam Dinh. Nous restons au Viêt Nam dans la troisième contribution qui apporte des éclairages inédits sur le dispositif judiciaire mis en œuvre au tournant du xxe siècle par les Français au poste frontière de Lao Cai pour châtier les contrebandiers d’opium. De l’histoire du droit on passe à celle de l'anthropologie dans un article qui se penche sur l'histoire de l'anthropologie coloniale et des politiques japonaises à Taiwan du temps de l'empire japonais (1895-1945).  Enfin l'histoire des nationalismes est abordée dans un article consacré à la traduction par Ma Tsiun-wou du fameux poème Mi ultimo pensamiento du Philippin José Rizal, et à la manière dont elle exprime l’imaginaire nationaliste chinois du début du xxe  siècle. Deux autres contributions portent sur les changements que la migration internationale entraîne dans l’expression des masculinités sud-est asiatiques. Le premier aborde la sexualité des Vietnamiens travaillant sur des chantiers de construction au Laos et examine leur degré d’exposition au VIH, le second traitant pour sa part de la renégociation des rapports de genre qu’induit pour les hommes indonésiens la migration professionnelle de leurs épouses à Hong Kong. Enfin, une dernière contribution analyse les usages asymétriques de l’espace frontalier par les riverains du Mékong.

À propos de la revue

Créée en 1999, Moussons porte son regard sur le Sud-Est asiatique (insulaire et continental) et ses marges indiennes et chinoises. Revue comparative et interdisciplinaire, elle accueille l’ensemble des sciences humaines et sociales, plus particulièrement l’anthropologie, la sociologie et l’histoire contemporaine.

📚 Lien vers l'ouvrage

Couverture du livre