Seigneurs de la guerre et construction de l’État en Chine : le cas de Chen Jitang (1929-1936) est-il généralisable ?

Accueil / Liste des publications / Seigneurs de la guerre et construction de l’État en Chine : le cas de Chen Jitang (1929-1936) est-il généralisable ?

✍️ Xavier PAULÈS


Les seigneurs de la guerre sont les grands oubliés du récit de la construction en l’État en Chine durant la décennie de Nankin (1928-1937). Les historiens se consacrent en effet presqu’exclusivement aux avancées du gouvernement central. Dans cet article, nous allons prendre le cas de la province du Guangdong durant les sept années de mainmise de Chen Jitang 陳濟棠 (1929-1936) pour mettre en évidence l’action volontariste de ce seigneur de la guerre. Pour ce faire, nous étudierons trois domaines-clés de la construction de l’État : éducation, infrastructures de transport et statistiques. Dans chaque cas, après avoir décrit les réalisations de Chen au Guangdong, nous montrerons que loin d’être exceptionnelles, elles ont leurs équivalents dans maintes provinces dominées par d’autres seigneurs de la guerre. La décennie de Nankin est souvent mise en avant comme la seule période, au sein de la période républicaine, durant laquelle la construction de l’État enregistre des résultats probants en lien avec l’affermissement du pouvoir central. Cet article montre donc que même dans cette période, la contribution des forces politiques rivales du gouvernement central est primordiale.


? Lire l'article

© Wikicommons