Tissages littéraires franco-chinois

Tissages littéraires franco-chinois

L’émergence de nouvelles écritures nées de la mondialisation, entre Chine et France, fait résonner des voix créatives originales qui racontent la fécondité des tissages interculturels. Chacune à leur manière, les contributions du présent volume s’interrogent sur les classifications esthétiques, les catégorisations culturelles et intellectuelles et réfléchissent au nouveau paysage polyphonique engendré par des productions littéraires composées par des imaginaires hybrides et métissés. Les thèmes abordés sont multiples et singuliers : le français sinisé de Victor Segalen dans René Leys, les influences chinoises sur des auteurs français tels que Voltaire, le mythe d’Orphée à l’œuvre dans le recueil de poèmes, Les Cantos toscans de François Cheng, l’intermédialité dans l’œuvre de Shan Sa ou encore les premières études consacrées au nouveau récit de Ying Chen, La Lenteur des Montagnes. Le volume se clôt par l’exploration d’un domaine émergent : celui des écritures francophones chinoises. Il offre une bibliographie exhaustive des auteurs francophones chinois contemporains recensés jusqu’à l’année 2015 et un entretien avec Ying Chen.