Usages et représentations de l’environnement dans le monde chinois

Usages et représentations de l’environnement dans le monde chinois

© Affiche du colloque AFECInitialement prévu les 12 et 13 juin 2020, le colloque « Usages et représentations de l’environnement dans le monde chinois » se tiendra les 16 et 17 octobre 2020 au Campus Cordorcet (Centre des colloques). Le colloque, cofinancé par le GIS Asie, est organisé par l'Association Française des Études Chinoises et notamment Alice Bianchi (Université de Paris), Aurore Dumont (GSRL), Soline Lau-Suchet (BULAC), Alexis Lycas (EPHE), David Serfass (Inalco).
 
📅 16 et 17 octobre 2020
📍 Campus Condorcet
 
* En raison du contexte sanitaire actuel, il est nécessaire de s'inscrire au préalable en écrivant à afec.colloque@gmail.com
 
 

À propos

Des invasions d’insectes documentées dans les Annales des printemps et automnes aux récents séismes ayant touché le Sichuan, le monde chinois a été régulièrement affecté par les humeurs de l’environnement. Alors que les sommets himalayens continuent de s’exhausser, le fleuve Jaune de divaguer, et les confins du pays de s’anthropiser, l’Association française d’études chinoises consacre un colloque à la question environnementale et à ses usages, avérés ou possibles, dans le monde chinois.

Les treize présentations retenues appréhendent autant la profondeur historique du phénomène que l’impact prospectif des politiques actuelles. Certaines prennent en compte les facteurs environnementaux dans la construction de l’État chinois impérial puis post-impérial. D’autres s’intéressent à l’administration de l’espace et à l’aménagement du territoire (agriculture, grands travaux, gestion de l’eau). On se penchera en outre sur les stratégies mises en place pour anticiper, puis répondre aux épidémies et famines, et sur la mobilisation des individus et des corps (fonctionnaires, militaires, scientifiques) afin de remédier aux catastrophes naturelles et aux conséquences humaines d’utopies politiques.

La question environnementale dans les zones périphériques du monde sinisé permettra d’aborder celle des frontières politiques et du rôle de l’environnement dans leur (re)définition, mais aussi la question des politiques écologiques qui ont conduit au déplacement de millions d’individus, et encore celle de la réinterprétation des relations entre humains et non-humains (animaux, plantes, esprits). Les représentations lettrées et artistiques interrogeront les significations respectives de l’impact de l’environnement sur la société chinoise et de l’action de l’homme sur l’environnement.

Le colloque international 2020 de l’AFEC confirme que l’environnement est bien une clé pour appréhender les bouleversements politiques, culturels et sociaux survenus dans le monde chinois. Inversement, l’expérience chinoise offre un cas d’étude fructueux pour aborder des problématiques théoriques ou plus générales telles que le réchauffement climatique ou la validité des concepts « anthropocène », « écologie », voire la notion même d’« environnement ».

Usages et représentations de l’environnement  dans le monde chinois : AFEC International Colloquium