Accueil / Liste des publications / Villes du futur en Asie centrale : Astana-Bichkek-Douchanbé au miroir du passé? | Les Cahiers d’ Asie centrale n° 28

Villes du futur en Asie centrale : Astana-Bichkek-Douchanbé au miroir du passé? | Les Cahiers d’ Asie centrale n° 28

Villes du futur en Asie centrale : Astana-Bichkek-Douchanbé au miroir du passé? | Les Cahiers d’ Asie centrale n° 28

Partager sur :

Publication du nouveau numéro des Cahiers d’ Asie centrale intitulé « Villes du futur en Asie centrale : Astana-Bichkek-Douchanbé au miroir du passé? », sous la direction de Catherine POUJOL, Professeur d’histoire de l’Asie centrale à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), Paris.

Ce numéro 28 des Cahiers d’Asie centrale dédié aux « villes du futur en Asie centrale » est le résultat d’un cycle de conférences consacré à la ville d’Astana aujourd’hui Nur-Sultan, à Bichkek et à Douchanbé, cycle que l’IFEAC a organisé en 2018-2019, avec le soutien des fonds d’Alembert de l’Institut Français à travers son axe intitulé « villes du futur ». Il est donc structuré en trois parties autour des trois capitales.

Il s’agissait de réunir des professionnels de la ville, architectes, urbanistes, ingénieurs constructeurs, professeurs et étudiants en architecture et urbanisme, historiens, politologues, anthropologues urbains, économistes, services urbains, associations de défense des espaces verts, des bâtiments patrimoniaux, journalistes, photographes, réalisateurs, artistes de Street art, etc.

Le but poursuivi était de susciter des moments privilégiés de discussion associant des spécialistes européens, surtout français, qui allaient se pencher sur une des trois villes choisies et dialoguer avec leurs collègues des capitales respectives, afin d’offrir aux participants à ces conférences exceptionnelles et aux lecteurs du présent numéro, une « anthropologie polyphonique de l’espace urbain centrasiatique », en interrogeant son devenir proche, ses multiples contradictions, ses problèmes, les solutions envisagées (articles sur les immeubles en copropriété de Nur-Sultan, les aspects écologiques et de développement urbain de Bichkek, les questions de patrimoine architectural à Douchanbé). Les textes présents dans les annexes illustrent également la problématique de l’image de la ville et du rapport qu’elle entretient avec ses usagers (Nur-Sultan, Pardis en Iran et Douchanbé).

📖 Vers l'ouvrage

Villes du futur en Asie centrale : Astana-Bichkek-Douchanbé au miroir du passé? | Les Cahiers d’ Asie centrale n° 28