Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies

Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies

Volume 1 : sources et genres historiques (Tome 1 et Tome 2)

Résumé

Quels rapports les sociétés humaines entretiennent-elles avec leur passé et quels récits font-elles du temps révolu ? Pour ce premier volume de l’Encyclopédie des historiographies. Afriques, Amériques, Asies,157 spécialistes représentant 88 institutions académiques en France et dans le monde explorent l’univers des productions humaines qui constituent des sources pour l’historien et déchiffrent les nombreuses modalités («scientifiques», littéraires, artistiques, monumentales...) de l’écriture du passé. Évoquant tour à tour l’Afrique, l’Amérique latine, l’Asie, l’Océanie, les 216 notices de l’ouvrage présentent des matériaux historiques de toute nature, issus de toutes les époques, souvent méconnus, ainsi que l’histoire de leurs usages. L’entreprise collective qu’est l’Encyclopédie se veut novatrice : il s’agit de susciter une réflexion historiographique résolument non-occidentalo-centrée qui complète utilement les démarches épistémologiques traditionnelles. Nouvel outil de connaissance historique forgé à l’heure de la mondialisation, l’Encyclopédie des historiographies est aussi une véritable invitation au voyage.

Les auteurs

Nathalie Kouamé

Professeure d’histoire à l’Université de Paris et membre du laboratoire CESSMA UMR 245. Historienne du Japon de l’époque moderne (XVIe-XIXe siècle), elle s’est spécialisée dans l’étude des faits de religion qu’elle considère dans toutes leurs dimensions.

Eric P. Meyer

Agrégé d’histoire, a publié de nombreux travaux sur l’histoire sociale de Sri Lanka à la période précoloniale et coloniale, ainsi que sur la genèse du séparatisme tamoul et des mouvements identitaires bouddhistes. Après avoir dirigé le Centre d’Etudes de l’Inde et de l’Asie du Sud (CNRS/EHESS) de 1983 à 1991, il a été jusqu’en 2009 professeur d’histoire du monde indien à l’Inalco, dont il a été le vice-président.

Anne Viguier

Agrégée d’histoire, maîtresse de conférences à l’Inalco (Département Asie du Sud et Himalaya) et membre du laboratoire CESSMA UMR 245. Elle est spécialiste de l’histoire de l’Inde à l’époque moderne et contemporaine. Elle a notamment travaillé sur le monde urbain du pays tamoul pendant la période coloniale britannique et poursuit des recherches portant sur l’histoire sociale et culturelle de l’Inde du Sud à l’époque contemporaine.

👉 Plus d'informations

Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies