Accueil / Liste des publications / La biomédecine en Asie du Sud-Est. Appropriation des savoirs, des pratiques et des technologies

La biomédecine en Asie du Sud-Est. Appropriation des savoirs, des pratiques et des technologies

La biomédecine en Asie du Sud-Est. Appropriation des savoirs, des pratiques et des technologies

Partager sur :

Dirigé par Meriem M'zoughi

Numéro 38 de la revue Moussons

Des techniques chirurgicales aux traitements pharmaceutiques, en passant par l’usage des sciences biologiques ou cliniques : quelles sont les spécificités et les réalités contemporaines de la biomédecine en Asie du Sud-Est ? La diversité de ses formes invite à penser le caractère situé de savoirs et de pratiques qui visent à médicaliser et transformer les corps. Ce numéro interroge les dimensions du soin lorsque celui-ci est produit par des acteurs mobilisant, en se les appropriant, les outils conceptuels et empiriques de la médecine scientifique d’origine occidentale. Il aborde les expériences de soin des personnes âgées au nord de la Sulawesi, les vécus des aidants d’enfants vivants avec le VIH-sida au Laos, la guérison d’une tumeur du cerveau chez les Dayak Benuaq dans le Kalimantan oriental, les conditions d’exercice des oncologues cambodgiens ainsi que les violences obstétricales en Indonésie et au Cambodge. L’ensemble des contributions permettent d’analyser comment les traitements et les soins sont dispensés à l’hôpital, dans les cliniques privées et dans les centres de santé afin de questionner, plus largement, ce que signifie être médecin, patient, aidant ou femme dans cette région du monde. Loin d’être exhaustives, ces approches entendent contribuer à comprendre comment la biomédecine s’immisce dans le quotidien des malades et des familles par l’analyse de ses formes actuelles, quels imaginaires et valeurs charrie-t-elle aujourd’hui en Asie du Sud-Est ?

La biomédecine en Asie du Sud-Est. Appropriation des savoirs, des pratiques et des technologies