La question identitaire en Asie du Sud / Identities in South Asia, Questionning history, culture and politics

La question identitaire en Asie du Sud / Identities in South Asia, Questionning history, culture and politics

Partager sur :
Partition de l'Inde en 1947, partition du Pakistan en 1971, sécessionnisme des Tigres tamouls à Sri Lanka, régionalisme tournant à la lutte armée dans plusieurs Etats indiens, conflits inter-religieux et divisions sectaires, revendications linguistiques, poussée du nationalisme hindou mais aussi des mouvements de castes : les tensions identitaires ont marqué de leur sceau l'histoire du dernier demi-siècle en Asie du Sud.
Récusant l'approche essentialiste qui enferme les hommes et les communautés dans des stéréotypes propices à toutes les manipulations, ce volume souligne comment se contruisent, dans un sous-continent extraordinairement divers, les figures de l'identité, et comment elles se croisent dans des superpositions, des enchevêtrements, des glissement d'appartenances.
Identités religieuse, culturelles, sociales, politiques, voire économiques ; identités nationales et régionales : c'est à diverses échelles et par des voies multiples – anthropologie, histoire, sociologie, littérature, sciences politiques – que les auteurs de cet ouvrages éclairent les complexes réalités du champ sud-asiatique.
Mais en se penchant sur l'Inde, le Pakistan, la Bangladesh, Sri Lanka ou le Népal, ils apportent aussi leur contribution à des débats plus larges sur l'ethnographie coloniale, l'orientalisme, les lectures et usages de l'histoire, les constructions culturelles de l'identité, les pratiques identitaires des communismes asiatiques, la critique post-moderne de l'Etat-nation et du sécularisme, pour enrichir une problématique majeure qui agite aujourd'hui, à travers un monde dit globalisé, tant les peuples que les intellectuels et les politiques. (Jean-Luc Racine)