Stérilisation et léproseries : la loi japonaise de protection eugénique (1948)

Stérilisation et léproseries : la loi japonaise de protection eugénique (1948)

L'IAO vous convie à son webinaire sur la thématique "Stérilisation et léproseries : la loi japonaise de protection eugénique (1948)" animé par Isabelle Konuma, professeure à l’INALCO (IFRAE), spécialiste de l’histoire du droit japonais
 
📅 Vendredi 26 février 2021, de 14h à 15h30
📍 En ligne

À propos de l'événement

Les léproseries furent la scène des expériences de stérilisation collectives dès les années 1910, fournissant par là-même un modèle réel aux lois de stérilisation de 1940 (Kokumin yûseihô) et de 1948 (Yûsei hogohô). Si la politique d’isolement des lépreux fut l’objet d’un jugement historique (2001) suivi d’une loi d’indemnisation (2006) élargie aux patients coréens (Sorokdo Sanatorium) et taïwanais (Losheng Sanatorium) de la période coloniale, les stérilisations pratiquées dans les sanatoriums quant à elles ne firent pas encore l’objet d’un positionnement clair de la part de l’État japonais malgré les actions en justice menées depuis 2018. À travers les archives et les magazines de la léproserie de Tama Zenshôen (Tôkyô), nous tenterons d’analyser la synergie entre les corps médicaux et administratifs, alimentée par le positionnement des juristes vis-à-vis des causes eugénistes.  
 
Illustration de l'affiche du séminaire del 'IAO